Campagne publicitaire de prévention contre le sexting

La célèbre assosiation de prévention contre la violence conjugale Violence Que Faire nous a mandaté pour la réalisation de sa campagne publicitaire 2019. Cette campagne cible les jeunes hommes de la génération Z et elle est destiné au web ainsi qu’à la télévision. 

Client: Violence que faire
Date: 13 June 2019
Services: Campagne publicitaire

La campagne publicitaire

L’association « VQF »  est l’un des premiers interlocuteurs qui conseille et informe les victimes de violence conjugale, mais aussi les témoins et les personnes violentes. Par ailleurs l’association est exclusivement présente sur le web à l’aide d’une plateforme gratuite et anonyme.

Cette année l’organisation souhaite sensibiliser les jeunes hommes à avoir une conduite respectueuse au sein du couple et à mettre fin à la tendance du « nude »

Nous avions pour mission de réaliser un film publicitaire de prévention diffusé à la télé mais aussi et surtout sur le web. Dès lors, nous avons mis en place une stratégie digitale sur les réseaux sociaux, nouvelle source d’information des jeunes. Pour cela nous avons redéfini une ligne de communication homogène sur toutes les plateformes: Instagram et Facebook de l’association. Nous avons aussi créé une Landing page avec des informations clés pour accueillir les internautes et les informer sur le sujet.

Pour renforcer l’impact de notre campagne sur le web et lui donner plus de visibilité nous avons contacté Noam Yaron, un youtubeur romand qui fait beaucoup parler de lui en ce moment. Cet influenceur interprète le rôle principal du spot publicitaire ce qui est un atout de taille puisqu’il est suivi par notre public cible : les adolescents.

campagne publicitaire sexting
campagne de publicité
publicité prévention

Le brainstorming

Les adolescents sont friands de toutes sortes de séries qui cartonnent en ce moment. Afin d’attirer leur attention nous avons pris le parti de reconstituer une scène d’action digne de leur série préférée.  

Nous avons donc réalisé un spot percutant et dynamique avec des S.W.A.T armés qui infiltrent un collège. Transposant ainsi les héros de leurs fictions dans leur lieu de vie (l’établissement scolaire). De plus nous voulions garder le suspens jusqu’à la fin pour que le message soit impactant.

Nous tenions aussi à relever le défi de ne pas être « moralisateur ». En effet nou souhaitions passer un message fort afin que les jeunes se sentent concernés, sans avoir l’air de recevoir une leçon de morale. Nous ne souhaitions pas non plus être dans la « culpabilité » ou le « trash » qui reviennent souvent dans les campagnes publicitaires de prévention. Nous avons donc opté pour un scénario qui embarque le spectateur dans une histoire qui n’est pas celle qu’il attend !

 

Diffusion

Cette campagne publicitaire a été lancée en deux mouvements, toujours pour cultiver ce « suspens »

Tout d’abord, nous avons lancé un teaser sur les réseaux sociaux une semaine avant le lancement du spot de prévention. En effet, le teaser n’en dit pas trop sur l’association et ressemble étrangement à un teaser de série d’action. De plus Noam Yaron est le diffuseur principal de ce teaser. Ainsi notre objectif était de créer une réaction enthousiaste de la part de notre cible : « Super ! Noam Yaron a tourné dans une série, ça a l’air top bien ! Et ça sort le 13 juin, j’ai hâte ! »

Dans un second temps nous avons lancé le spot de prévention à la télé et sur les réseaux sociaux. 

Production audiovisuelle

La campagne publicitaire se devait d’être de haute qualité afin de coller à une œuvre cinématographique et de porter au mieux le projet. Nous avons donc crée notre propre pôle de production audiovisuelle. De plus, cette position nous permet d’être au plus proche du projet et de maîtriser tous les axes de nos projets vidéo. En effet le fait de maîtriser tous les aspects d’une campagne nous permet d’être plus rapides et plus réactif. 

Pour ce projet nous avons dû rassembler une trentaine de figurants et une dizaine de comédiens. Après un mois de préparation pour le tournage nous avons filmé le spot en une journée (une grosse journée). Puis le film est passé par divers phases de production: montage, étalonnage, mixage sonore, effet spéciaux avant d’être livré.